Travaux

Opération réussie pour les travaux de ripage du prolongement de la ligne 11 sous l’A86

La circulation a repris mardi matin à 3h sur la bretelle autoroutière de l’A86/A3 en direction de Bondy, après à peine plus de 5 jours de travaux dans le cadre du prolongement de la ligne 11 du métro à Rosny-Bois-Perrier.

La fermeture de cette bretelle a permis d’effectuer une opération de ripage de grande ampleur, afin d’insérer le futur tunnel du prolongement de la ligne 11 sous l’axe autoroutier. C’est à cet endroit que la ligne redeviendra souterraine, après un passage par un viaduc et une station aérienne permettant de franchir le dénivelé du terrain, et juste avant de desservir la station terminus de Rosny-Bois-Perrier et le futur atelier de maintenance des trains de la ligne 11.

Un défi technique relevé en seulement 5 jours

Cette opération exceptionnelle, préparée depuis 2016 et élaborée en étroite concertation avec l’État, les gestionnaires des autoroutes non concédées en Île-de-France et les collectivités locales, a été conduite par la RATP du 8 au 14 août, en à peine plus de 5 jours consécutifs. Ce court créneau, identifié comme une des périodes les plus creuses de l’année et donc les moins impactantes pour les usagers, a représenté un véritable contre-la-montre, durant lequel les équipes de la RATP et de NGE, entreprise de travaux publics, se sont relayées 7j/7, 24h/24.

Il a fallu tout d’abord déconstruire une partie de la bretelle autoroutière, avant d’y glisser à l’aide de deux puissants vérins le « cadre » en béton armé du futur tunnel préalablement réalisé, à raison de 1,27 mètre par heure. Une fois cet ouvrage de 1773 tonnes ripé, les équipes ont reconstruit la bretelle autoroutière (remblais, bitume, marquage…) afin de permettre la reprise du trafic dans les conditions initiales mardi matin.

Un vaste plan de communication avait été déployé en amont sur le réseau routier et les outils numériques (sites internet et réseaux sociaux) de la RATP et d’Île-de-France Mobilités afin de prévenir les usagers de cette fermeture et de les informer des itinéraires de substitution à leur disposition.

Un nouveau lien entre Paris et l'Est francilien

Le prolongement de la ligne 11 à Rosny-Bois-Perrier concrétise un projet de transport essentiel pour la région. Il s’inscrit au cœur d’une volonté collective de désenclavement et de mutation urbaine de l’Est francilien. De Mairie des Lilas à Rosny‑Bois-Perrier, le prolongement de la ligne 11 s’étend sur 6 km dont 5,4 km en exploitation commerciale. Le projet, mené conjointement par la RATP et Île-de-France Mobilités, intègre l’adaptation et la modernisation de la ligne existante.

Un investissement global de près de 1,3 milliard d'euros

Le projet est mené conjointement par la RATP, exploitant de la ligne 11, qui conçoit et réalise les travaux, et Île-de-France Mobilités, l’autorité organisatrice des transports en Île-de-France, qui veille au respect du programme, du calendrier et des coûts tout au long du projet. D’un montant global de près de 1,3 milliards d’euros (conditions économiques de 2014), le projet est financé par l’État, la Région Île-de-France, la Société du Grand Paris, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, la RATP et la Ville de Paris.

Retrouvez le dossier de presse complet ici

Ripage prolongement Ligne 11 - Rosny-Bois-Perrier - RATP
Ripage prolongement Ligne 11 - Rosny-Bois-Perrier - RATP
Ripage prolongement Ligne 11 - Rosny-Bois-Perrier - RATP