Travaux

Baptême du deuxième tunnelier du prolongement au sud de la ligne 14

Jean-Benoît Albertini – Préfet de l’Essonne, Valérie Pécresse – Présidente de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, François Durovray – Président du département de l’Essonne, Christian Favier – Président du département du Val-de-Marne, Michel Leprêtre – Président de l’établissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre, Antoine Dupin – Directeur des relations territoriales Essonne de la Société du Grand Paris et Christian Galivel – Directeur général adjoint de la RATP ont baptisé mercredi 24 avril à Morangis (91) le deuxième tunnelier du prolongement la ligne 14 entre l’actuel terminus d’Olympiades (75) et le futur terminus à l’aéroport d’Orly (94).

Dénommé Koumba, du prénom de la vice-championne du monde de lutte née à Arpajon en Essonne, ce tunnelier permettra de créer près de 4,5 kilomètres de tunnel entre le futur Site de Maintenance et de Remisage des trains de la ligne 14 à Morangis (91) et la station de Pont de Rungis à Thiais (94). Le baptême de ce tunnelier, le seul de ce projet à s’élancer depuis l’Essonne, fait suite au baptême du tunnelier « Claire » le 3 avril dernier, chargé de creuser entre la station Pont de Rungis et l’ouvrage Jean Prouvé à L’Haÿ-les-Roses. Tous deux démarreront leurs creusements en mai, alors que le troisième et dernier tunnelier du prolongement au sud de la ligne 14 s’élancera en juillet, depuis L’Haÿ-les-Roses et à destination de Paris (13ème arrondissement). Le tunnel restant, entre Maison Blanche et la partie existante de la ligne (140 m), sera lui creusé selon une méthode traditionnelle, sans tunnelier. Au total ce sont ainsi 14 kilomètres de tunnel qui seront créés d’ici début 2021 sur le prolongement au sud de la ligne 14.

Un site de maintenance et de remisage des trains et deux nouvelles stations entre Morangis et Thiais

Tout au sud de la ligne 14 prolongée, le tunnelier Koumba s’élancera depuis Morangis, où verra le jour le jour en 2024 un nouveau Site de Maintenance et de Remisage des trains (SMR). Complémentaire au SMR mis en service au nord à Saint-Ouen d’ici l’été 2020, le SMR de Morangis sera essentiel pour l’accueil et l’entretien des nouvelles rames à 8 voitures (contre 6 actuellement) qui équiperont la ligne 14. Plus capacitaires et plus confortables, les 72 nouvelles rames de la ligne seront livrées durant les 5 prochaines années pour l’exploitation de la ligne 14 de Saint-Denis Pleyel à Aéroport d’Orly. 32 serviront spécifiquement à l’exploitation du prolongement au sud de la ligne. 35 rames ont d’ores et déjà été commandées, pour un montant global de 518 millions d’euros (CE2014) entièrement financé par Île-de-France Mobilités.

Deux stations seront également créées sur le tracé du tunnelier Koumba. La station Aéroport d’Orly, implantée au niveau du Parking P0, permettra de relier le deuxième aéroport de France à la Gare de Lyon à Paris en seulement 23 minutes, contre 42 min actuellement. La station Aéroport d’Orly offrira par ailleurs des correspondances avec le tramway T7 et par la suite avec la ligne 18 du Grand Paris Express. Plus au nord, la station Pont Rungis sera au cœur de la Z.I. Sénia à Orly et de la zone d’aménagement concerté de Thiais, faisant le lien entre les deux villes, et entre les deux départements du Val-de-Marne et de l’Essonne. Cette station sera pour sa part interconnectée avec le RER C. Le creusement du tunnel au tunnelier représentera également un défi technique majeur, ce tunnel étant creusé sous les pistes de l’aéroport, sans que l’exploitation de ce dernier ne soit interrompue.

Au total, le prolongement au sud de la ligne 14, entièrement financé par la Société du Grand Paris (SGP), verra la création de 7 stations du Grand Paris Express : Maison Blanche Paris XIIIe, Kremlin-Bicêtre Hôpital, Chevilly Trois-Communes, M.I.N. Porte de Thiais et Pont de Rungis, sous maîtrise d’ouvrage de la RATP, Villejuif Institut Gustave-Roussy sous maîtrise d’ouvrage de la SGP, et Aéroport d’Orly*, sous maîtrise d’ouvrage du Groupe ADP. Avec le prolongement au nord, dont les 4 nouvelles stations (Pont Cardinet, Porte de Clichy, Clichy – Saint-Ouen et Mairie de Saint-Ouen) seront mises en service à l’été 2020, la ligne 14 sera alors plus que jamais en 2024 la colonne vertébrale du Grand Paris Express.

*noms provisoires des stations

Les tunneliers, éléments essentiels du prolongement
Le percement des tunnels du prolongement de la ligne 14 au sud mobilisera 3 tunneliers entre mai 2019 et début 2021. Ces véritables trains-usines, tous trois construits par l’entreprise allemande Herrenknecht, leader du secteur, pèsent chacun 1 400 tonnes. Ils réaliseront respectivement 4,5km à 5km de galerie bétonnée d’un diamètre de près de 8 mètres, évoluant entre 20 et 50 mètres de profondeur. Les tunneliers progresseront 24 heures sur 24, à raison de 12 à 15 mètres par jour, mobilisant des équipes d’environ 20 personnes par machine. Le tunnelier chargé de creuser entre le futur Site de Maintenance et de Remisage des trains de la ligne 14 à Morangis et la station de Pont de Rungis à Thiais a été baptisé « Koumba », du nom de Koumba Larroque, lutteuse française actuelle Vice-championne du Monde et d’Europe des moins de 68kg. Membre du groupe d’Athlètes de Haut Niveau de la RATP, Koumba Larroque est née à Arpajon en Essonne en 1998, date de mise en service en ligne 14. Ce choix résulte de la consultation de 246 enfants issus de 4 écoles élémentaires et centres de loisirs de Morangis et Paray-Vieille-Poste, appelés à élire leur marraine préférée parmi 5 propositions. Une démarche inspirée par celle mise en œuvre par la Société du Grand Paris pour les tunneliers de ses chantiers et qui offre l’opportunité, à des jeunes, de rendre hommage à des figures contemporaines féminines célébrant les valeurs qu’elles véhiculent et leurs apports dans leur domaine.


Les chiffres clés du prolongement au sud de la ligne 14

  • 7 nouvelles stations : Maison Blanche Paris XIIIe, Kremlin-Bicêtre Hôpital, Villejuif – Institut Gustave Roussy, Chevilly Trois-Communes, M.I.N. Porte de Thiais, Pont de Rungis et Aéroport d’Orly*.
  • 1 nouveau site de maintenance et de remisage à Morangis
  • 14 km de tunnel supplémentaire
  • 12 ouvrages de service
  • 12 communes et 3 départements traversés
  • 1 million de voyages effectués chaque jour sur la ligne 14 en 2024